Rechercher
  • Paul-Henry Devèze

Le Figaro : Peut-on vraiment poursuivre pénalement les non-vaccinés qui transmettent le Covid-19 ?

C'est ce que proposent dans une tribune l'hématologue David Smadja et l'avocat Benjamin Fellous, en se basant sur trois infractions potentielles.


Paul-Henry Devèze et le Professeur Dominique Rousseau reviennent sur cette proposition et expliquent pourquoi selon eux, cela est impossible.


LA QUESTION. C'est en apparence une simple tribune, comme il en a été publié des centaines depuis le début de la crise sanitaire. Dimanche 9 janvier, Le Parisien a mis en ligne un texte titré «La loi doit sanctionner ceux qui refusent le vaccin et transmettent le virus», signé du professeur en hématologie David Smadja et de l'avocat au barreau de Paris Benjamin Fellous - qui figurait en 2017 sur les listes du futur sénateur LREM Julien Bargeton. «La France traverse une crise sanitaire sans précédent qu'elle est désormais capable d'affronter grâce aux vaccins contre la Covid-19», se félicitent d'emblée les deux hommes. Il s'agit en fait du préambule à un long plaidoyer en faveur de la vaccination obligatoire mais aussi, et surtout, à une proposition de sanctionner pénalement ceux qui la refusent et transmettent la maladie.


Discussion autour de trois infractions : homicide involontaire, mise en danger de la vie d'autrui et administration de substance nuisible.


RETROUVER L'ARTICLE ICI

42 vues0 commentaire